La région que l'on appelle communément l'Arnor était autrefois composée de trois vastes étendues de terres, toutes trois gouvernées par un roi: l'Arthedain, avec comme capitale la magnifique forteresse de Fornost Erain, notre cité; le Cardolan, où se situaient les grands paturages et les tombes des grands rois et grands guerriers de jadis; et le Rhudaur, composé d'hommes sauvages, primitifs, influençables mais loyaux envers leur roi.

Mais au nord de l'Arnor, au delà de ses frontières, se situait une zone hostile, désertique et autrefois glaciale telle la Baie de Forochel et que les hommes du sud appelaient avec effroi l'Angmar. C'était le repère des trolls, des loups funestes et des mauvais hommes nommés les Numénoréens noirs, qui vivaient de réguliers pillages des villages et des caravanes s'aventurant dans les Hauts du Nord. Ce paysage était propice à ce que le Mal s'y implante et prospère et c'est donc là que le Roi-sorcier décida de fonder son royaume, sur les ordres de Sauron.
 
Prenant l'apparence d'un cavalier noir vêtu d'un grand manteau noir et d'une cape rouge, il arborrait une couronne de fer, signe de sa future suzerainneté. Dans les premiers jours de son excursion en Angmar, tandis qu'il cherchait quelques créatures manipulables à asservir, le Roi-sorcier rencontra Rodash, un commandant troll. Celui-ci était en grande difficulté car il était traqué par les hommes du sud et le Nazgûl le sauva de leurs lances.

Avec son aide, il rallia les trolls des bois et les trolls des glaces, qui ne cessaient de se quereller, à sa cause, leur promettant or, nourriture et sang humain et ensemble ils entreprirent de soumettre les Numéronnéens noirs. Brûlant campement après campement, et malgré une résistance acharnée, les mauvais hommes rejoignirent la Couronne de Fer.
 
C'est ainsi que l'armée du Roi-sorcier d'Angmar commença à se former, signe de malheur pour tous les peuples de l'Arnor.



____________________________________________________