Mais le temps passant, il nous sembla évident que le Roi-Sorcier d'Angmar n'était, malgré toute ses abominations, qu'un éxécutant d'ordres émanant d'un entité beaucoup plus malfaisante, Sauron lui-même. Aussi sûr que nous combattons l'Angmar afin de libérer notre belle cité de Fornost Erain, nous devons tourner nos forces vers tout ce que le Seigneur Ténébreux envoie en Terres du Milieu.




Lors de nos expéditions, nous avons été amenés à soutenir un étrange groupe engagé dans une quête secrête et cette communauté semble prête à partir en direction des Mines de la Moria. Certains d'entre nous, convaincus que le but de leur épopée dépasse les intérêts de la simple région d'Eriador, sont décidés à les accompagner et à les soutenir autant que possible.

Par ailleurs, nous avons retrouvé dans nos archives un récit de l'ancien roi de l'Arnor, Argeleb I, suzerain de Fornost, qui était parti en 1978 TA soutenir les nains de Durïn dans la Moria avec une compagnie de soldats. Ils durent visiblement fuir face à une sombre menace dans les mines et durant leur échappée, le roi aurait perdu la Clé du Nord. Or la Clé du Nord est une relique sacrée pour les fornostiens car elle ouvre un passage secrêt creusé dans la roche et atteignant la Salle du Trône à l'abri des regards. Ce serait donc une formidable opportunité pour nous de surprendre l'ennemi et ainsi délivrer notre belle cité.

Nous devons donc encore scinder nos forces pour remplir les objectifs fixés aux descendants de Numenör mais les Fornostiens ne reculent jamais devant le danger et les épreuves et aussi surement que nous combattons dans les Flammes de l'Angmar, nous nous enfoncerons dans les Mines de la Moria pour combattre les ennemis des peuples libres !




____________________________________________________