Fornost était la cité la plus importante de l'Arnor. Elle fut construite en 3320 du Second Âge par Elendil et les Númenóréens, lorsqu'ils fondèrent les Royaumes en Exil. Elle devint la capitale de l'Arthedain au détriment d'Annúminas, lors de la division de l'Arnor en l'année 861 du Troisième Âge. La Forteresse du Nord fut la gardienne de deux Palantíri (celui d'Annúminas et celui d'Amon Sûl), après l'attaque de l'Arthedain par les forces de l'Angmar en 1409 3A.
 
 
Elle tomba entre les mains du Roi-Sorcier en 1974 3A, entraînant la destruction du dernier des royaumes des Dúnedain du Nord. L'année suivante, les armées du Gondor menées par Eärnur et celle du Lindon emmenées par Círdan combattirent le Roi-Sorcier dans ce que l'on appela la Bataille de Fornost et vainquirent les armées de l'Angmar, signant ainsi sa fin. Cette victoire fut toutefois trop tardive pour permettre au Royaume du Nord de se relever, et Fornost sombra dans l'abandon. 
 
 
La Guilde : " Les Libres Compagnies de Fornost " fut créé en 1974 (TA) par Ancalatur Forodcalad. Le jeune Vassal du Roi Arvedui, survivant de la Bataille de Fornost.
Malgré la reprise de Fornost en 1974 (TA), la Forteresse du Nord resta en ruine, ce qui causa grande peine à ses anciens habitants...
 
 
Le jeune Forodcalad rassembla alors les Hommes des Collines et parlementèrent pendant des mois.
Après avoir enfin pris une décision, les Fornostiens prêtèrent serment de rester fidèles à Fornost et de se battre pour la cité, sous le nom des " Libres Compagnies ".
 
Aujourd'hui encore, les Libres Compagnies se battent encore et toujours dans le Nord pour préserver une paix presque impossible à maintenir... 
 
 
1973 – 1974 « Sire Ancalutur Forodcalad »
Premier Officier Général des Libres Compagnies de Fornost, élu par le dernier Roi de l’Arthedain, Arvedui, c’est lui qui choisit le nom Forodcalad (Sindarin : Lumière du Nord). Il tomba sous les assauts du Roi sorcier lors de la bataille de Fornost, en faisant le serment que la maison de Forodcalad serait toujours gardienne de la cité.
1974 – 2015 – Derniur Ancalatur
Participa à la bataille de Fornost comme « Homme des collines »,                
 2015 – 2060 – Doneyur et Denyonur Forodcalad
Les deux frères jumeaux se partagèrent le commandement et périrent ensemble, tués par des Ouargues dans le Sud.
2060 – 2009 – Doroyur Forodcalad
Il établit le premier Quartier Général des Libres Compagnies de Fornost, dans les Hauts-du-Nord, près des landes du Roi.
2009 - 2050 – Doyoner Forodcalad
Doyoner détestait  se battre et n’allait que rarement au combat. C’est son cousin Detraner qui menait les troupes au combat.
2050 – 2111 – Detraner Forodcalad
 Grand guerrier qui accomplit plusieurs exploits militaires, notamment la défense du Quartier Général, attaqué par des centaines d’Orcs, alors que seule une trentaine de Fornostiens leur faisait face!
2111 - 2113 – Desner Forodcalad
Grand Maître du Savoir, il était le plus cultivé des Intendants.
2113-2172 – Desniyer Forodcalad
Gagna de célèbres batailles contre des brigands
2172-2212 – Desnar Forodcalad
 Dernier Intendant connu de l’ « Ancienne Lignée » des Forodcalad.
 
2212 – 2815 – ?
Les « Archives Mortes » est le nom donné à cette période, où l’on a retrouvé aucune Archive sur la descendance de Sinefar, le premier Intendant de la « Nouvelle Lingée » des Forodcalad, période après les « Archives Mortes »
2815 – 2872 – Sinefar Forodcalad
Sinefar revient avec la « nouvelle lignée » comme l’appelle les Fornostiens, établissant une nouvelle descendance depuis la période des Archives Mortes. Il rédigea plusieurs nouvelles lois sur les Libres Compagnies. Excellent forgeron, il forgea notamment « Turforodren » (Sindarin : Force du Nord), l'épée que tous les Intendants de la « Nouvelle Lignée » utilisèrent.
 
2872 – 2925 – Sineyadar Forodcalad
 Surnommé “Le Malheureux”, il tua son frère d’un coup d’épée au cours d'une bataille comme tant d’autres, croyant être attaqué par un ennemi. Il vécut dans le chagrin jusqu’à la fin de ses jours. Il perdit le Quartier Général des Libres Compagnies de Fornost dans une sombre bataille…
2925 – 2962 – Sineyedor Forodcalad
 Il aimait l’architecture, c’est lui qui créa le nouveau QG des Libres Compagnies de Fornost dans les Hauts-du-Nord. Il cacha si bien ce lieu derrière de hautes collines et falaises, que le Quartier Général reste encore inconnu des Orcs.
2962 – 3008 – Sidenor Forodcalad
Il est réputé pour ses nombreuses relations extérieures, c’est grâce à ses traités diplomatiques que les Libres Compagnies de Fornost ont maints alliés sur les Terres de Liberté. Il mourut dans une célèbre bataille à Pont-à-Tréteaux, ou il défendit la ville avec honneur.
3007 - 3008 – Sineyor Forodcalad
Intendant de Fornost, il fut un grand fabricant d’armes et un habile guerrier. Très malin, il conclut quelques alliances que son père avait anciennement entreprit. En août 3007, il déclencha la Guerre de Fornost, un acte militaire épique qui lui ravit sa bien aimée, ce qui le plongea dans le désespoir. Toutefois, cet acte servit à éloigner les Orcs de Fornost. Après avoir gagné cette première bataille près de Pont-à-Tréteaux, il quitta les Libres Compagnies ivre de vengeance et confia le commandement à son ami Zehirmann…
3008 – Zehirmann Zorlhim
Meilleur ami de Sineyor et général des Libres Compagnies de Fornost, il fut l'impulsion dont la confrérie avait besoin pour se hisser au rang des plus grandes organisations qui ait foulé le sol d'Eriador. Son recul et sa patience d'une main et son impulsivité de l'autre ont fait des Libres Compagnies une armée dotée d'un sens de la discipline exemplaire, d'une hiérarchie stricte et d'une code de l'Honneur reconnu. Entouré de son épouse Kyarra et de ses officiers, il continue à l'heure actuelle à conduire ses troupes au combat...